Your search results

Immobilier : quels sont les taxes à Dubai ?

Posted by Dubai Immo on 2 mai 2022
0

Si vous vous intéressez aux taxes et à la fiscalité immobilière à Dubai, vous ne risquez pas d’être déçus. En effet, la fiscalité de Dubai est extrêmement avantageuse, que vous soyez résident à Dubai ou France. Dubai Immo, agence immobilière française basée à Dubai, détaille pour vous la fiscalité liée à votre investissement immobilier à Dubai.

Achat immobilier à Dubai : les frais de notaire

A Dubai, le Dubai Land Department fera office de notaire. Il s’agit une entité gouvernement qui gère toutes les affaires immobilières à Dubai. Le DLD fait office de notaire pour toutes les transactions immobilière de produits neufs ou sur plan à Dubai. Le montant des frais de notaire (appelés frais de DLD) sont de 4% du prix du bien. Le pourcentage est fixe quelque soit le prix du bien. Les frais de DLD peuvent parfois être en partie ou en totalité offerts par les promoteurs lors d’opérations promotionnelles.

Pas de taxe foncière ou d’impôts sur la plus-value à Dubai 

A Dubai, il n’y aucune taxe foncière à payer par les propriétaires. La seule taxe que vous paierez sur la propriété de votre bien est les 4% pour l’enregistrement de votre bien à votre nom (frais de DLD). En cas de revente avec plus-value, vous n’aurez encore une fois rien à payer.

Municipality fees à payer pour les occupants de l’appartement

Votre locataire devra s’acquitter des Municipality fees, dont le montant correspond à 5% du loyer annuel. Ce paiement se fait directement sur la facture de DEWA, pour l’eau et l’électricité. 

Pas de taxes sur les revenus locatifs à Dubai

Aucun taxe n’est prévue à Dubai pour les revenus locatifs ou immobiliers, de quelque nature que ce soit. Il n’y a également pas de TVA à payer sur les loyers ou achats de biens à vocation résidentielle.

Convention fiscale entre la France et les Emirats Arabes Unis

La convention fiscale entre les Emirats Arabes Unis et la France présente les accords fiscaux conclus entre les deux pays. Il est précisé dans la convention que les biens ne seront fiscalisé directement que dans le pays de localisation du bien. Ainsi un résident des EAU qui aurait investi en France paiera la fiscalité française pour ses bien en France, et inversement. Si vous ne paierez pas d’impôts directs sur les revenus locatifs provenants de votre investissement immobilier à Dubai, votre assiette taux d’imposition pourrait éventuellement être impacté.

Compare Listings